Charly Pache, 1976, indépendant

Charly Pache au Conseil National en 2011 Liste 14

2 avril 2012 – A propos des libertariens

Le postulat de base c’est que l’être humain naît libre et devrait le rester le plus possible, la seule liberté que l’on doit lui ôter, c’est celle de nuire aux libertés d’autrui. Donc l’état doit être là pour protéger ces libertés, c’est tout. Pour le reste, chacun doit pouvoir faire ses choix de vie sans être contraint par l’état ou quelque autre groupe. Et cela n’empêche pas la solidarité, justement pas car on ne délègue pas la solidarité à l’état. Ceux qui pensent que les libertariens sont des fous sous-estiment la capacité des individus à s’organiser eux-même.. je vous conseille de regarder le documentaire “Tahrir 2011: The Good, the Bad, and the Politician” pour vous rendre compte à quel point les humains peuvent très vite recréer une société qui propose les services de base sans état.

 

 

Mes buts en politique :

  • Remettre les droits des citoyens à la base de chaque décision politique.
  • Que l’Etat soit au service du citoyen et pas l’inverse.
  • Apporter des solutions innovantes aux défis de société de demain.

L’acte politique est l’affaire de chacun dans une démocratie. Les nouveaux partis sont l’expression de cette démocratie, au travers de citoyens, comme nous, qui pensent ne plus être représentés par les partis dits ‘traditionnels’ et qui s’engagent pour compléter l’offre politique. J’espère que vous serez sensibles à nos prises de positions, résolument orientées vers la protection des droits du citoyens dans une société qui a tendance à s’enfermer sur elle-même, quitte à renoncer aux libertés qui ont fait que notre pays a vu le jour. Les partis nouveaux sont les garants d’un renouvellement sain de nos autorités politiques. Merci !

Informaticien de gestion, ayant également travaillé comme ingénieur en informatique industrielle dans les domaines du spatial et de l’automobile, titulaire d’un master en business administration (entrepreneurship, innovation, growth) et actuellement indépendant.

Engagement politique auprès du Parti Pirate depuis 2011, actuel président, avec un passage chez les Verts’libéraux.

Membre de la Swiss Entrepreneurship Association et du Swiss Marketing Club.

Curriculum vitae

Profil Smartvote :
Pop-up du portrait complet Smartvote

 

Archive textes écrits pour la campagne de l’élection au Conseil des Etats de mars 2012 :

Jour 14 – dimanche 29 janvier 2012 – J moins 42

13:00 On m’a à plusieurs reprises demandé qu’est-ce que j’allais faire pour défendre les intérêts de Fribourg à Berne. ‘Défendre’, c’est triste de seulement défendre. Plus que défendre, il faut développer les intérêts de Fribourg à BerneJe suis une personne de contacts, visionnaire, capable de détecter des opportunités pour le canton et fédérer les bonnes volontés pour parvenir au but. Je vais faire des propositions qui vont permettre à Fribourg de se mettre en avant, de rayonner encore plus, grâce à un réseau dans les autres cantons, également en Suisse allemande.

Jour 13 – samedi 28 janvier 2012 – J moins 43

17:00 ACTA est un traité international dont le but est d’inciter les pays signataires à prendre des mesures supplémentaires pour lutter efficacement contre les contre-façons (droit des marques et des brevets) et la distribution à grande échelle d’oeuvres soumises au droit d’auteur. Nous considérons que ce traité est inutile pour la Suisse car les mesures existantes sont suffisantes et ce traité mettrait un peu plus notre pays sous tutelle externe. Pour ces raisons, nous disons non à ACTA.

05:00 Le flyer est là, partagez-le autour de vous !

Jour 12 – vendredi 27 janvier 2012 – J moins 44

06:00 Excellente conférence de Myret Zaki et Etienne Chouard du 3 décembre 2011 pour bien comprendre l’influence des banques sur notre société et sur votre porte-monnaie. L’heure de la mise à jour est venue, votez pirate pour un retour vers une société plus juste qui ne favorise pas que les groupes d’influence les plus riches ! Y est évoqué également un système de tirage au sort des mandats publiques qui a été en place durant 200 ans prospères à Athènes et qui permettait d’éviter tout monopole du pouvoir et une vraie démocratie (conseil des 500). Faites en sorte que ce ne soit pas les partis les plus riches qui soient élus le 11 mars, vous pouvez faire la différence. Une lecture intéressante est celle de Bernard Manin (La démocratie représentative est-elle réellement démocratique ?) et de son analyse sur les éléments démocratiques et ceux qui le sont beaucoup moins de la démocratie représentative, souvent détournée par une élite qui a les moyens – financiers et autres – de faire parvenir ses poulains aux plus hautes fonctions publiques et politiques.

Jour 11 – jeudi 26 janvier 2012 – J moins 45

Le monde ne sera pas détruit pas ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. Albert Einstein05:00 Le message principal d’hier à la presse était que nous sommes plus qu’un mouvement politique, que nous sommes un mouvement de société, déterminé à améliorer la société non seulement via des lois mais également par des projets communs, que nous ne sommes pas de ces partis qui disparaissent entre les élections après quelques mots vides de sens sur une affiche, que nous allons occuper le terrain, avec des propositions, initiatives, pétitions, au niveau national (transparence du financement des partis politiques par exemple) et local (amélioration de la sécurité des passages piétons, ..), pour montrer aux politiciens et aux partis politiques ce que nous aimerions voir plus souvent de leur part : de l’engagement au delà des mots, des convictions profondes au delà des ambitions personnelles. Rendez-nous la politique ! CP

Jour 10 – mercredi 25 janvier 2012 – J moins 46

10:00 Conférence de presse ce matin au Romantic à Fribourg, merci aux journalistes et photographes d’avoir fait le déplacement en nombre et d’avoir su enrichir la conférence par vos questions pertinentes. Il a été question du positionnement politique du Parti Pirate, de nos objectifs pour la période 2012-2015, de brosser le portrait de notre candidat à l’élection de mars et de souligner les raisons pourquoi voter Pirate est un excellent choix. Ensuite, Gaétan Collaud, président de l’association Enjoy Democracy (www.enjoydemocracy.ch), a brièvement exposé leurs buts, soit de tester et trouver des pistes concrètes pour encourager positivement l’exercice de l’acte démocratique chez le citoyen. Cette association mènera un projet pilote durant la campagne courante, VOTE&WIN, qui a pour but de mesurer l’impact d’une incitation positive sur le taux de participation, en organisant une tombola gratuite dont vous trouverez les détails à cette adresse. Voici le communiqué de presse dans son entier :  Communique-de-presse-du-Parti-Pirate-Fribourgeois-du-mercredi-25-janvier-2012 CP

Jour 9 – mardi 24 janvier 2012 – J moins 47

06:09 Petit passage radiophonique en tant que candidat dans le journal matinal de Radio Suisse Romande la 1ère, en introduction et à partir de la minute 9, comme la liste à choisir le 11 mars prochain : http://podcast-audio.rts.ch/la-1ere/programmes/le-journal-du-matin/2012/le-journal-du-matin_20120124_standard_le-journal-de-6h_396f8b97-bfdc-4e5c-a752-27bfbaef6dd4-128k.mp3

Jour 8 – lundi 23 janvier 2012 – J moins 48

23:30 Les moins de 40 ans représentent presque 50% de la population totale – 30% de la population qui a le droit de vote – mais n’ont que deux représentants au Conseil des Etats, soit 4%. Quel décalage ! C’est pour cela aussi qu’il est important de voter pour le candidat pirate le 11 mars prochain, pour que les moins de quarante ans soient représentés de manière équitable à Berne et puissent contribuer à la résolution des challenges qui nous attendent ces prochaines années, et qui vont nous concerner directement. CP 22:00 Signez la pétition et partagez la vidéo virale de l’initiative ‘Droits sans frontières‘. Tiré de leur site Internet : “Demandez au Conseil fédéral et au Parlement de faire en sorte que les entreprises ayant leur siège en Suisse doivent respecter les droits humains et l’environnement partout dans le monde”. Une bonne cause. Bravo. CP Place Orwell à Barcelone18:00  Place Orwell à Barcelone, on touche au pathétique. Alors que George Orwell est l’écrivain qui a écrit le roman d’anticipation ’1984′ dans lequel il décrit une société basée sur le contrôle – et est l’inventeur du terme de Big Brother – et que la ville de Barcelone avait décidé de rendre hommage à ce visionnaire en nommant une place en son nom – Orwell y avait combattu le fascisme à la fin des années trente -, il se trouve qu’aujourd’hui, comble de l’ironie, c’est un panneau avertissant les citoyens que cet espace public est placé sous la surveillance de caméras qui trône à côté du nom du célèbre auteur. On arrête pas le progrès, mais pas intellectuel. CP

Jour 7 – dimanche 22 janvier 2012 – J moins 49

18:45 Initiative salaire 1:12 Ce que les milieux économiques semblent ne pas saisir avec l’initiative qui réclame que le ratio entre le plus petit et le plus grand salaire ne dépasse pas un pour douze, c’est l’opportunité inédite de montrer à quel point nous sommes un pays génial, que même les grandes multinationales pourront utiliser cet argument dans leur campagnes marketing et de recrutement : plus de 1 million de salaire annuel pour nos femmes de ménage, qui fait mieux ? Car oui, pourquoi baisser les salaires des tops managers alors que ce serait beaucoup plus populaire d’augmenter celui des employés les moins bien payés. De toute façon, si ces entreprises sont à court d’idées pour affronter l’acceptation par le peuple de cette initiative, en voici une bonne qui donne la mesure de la démesure : engager leurs top managers avec 200 contrats à 0,5% d’occupation, payés 600’000 CHF annuellement chacun. Bien que probablement ils opteront plutôt pour la création d’une entreprise séparée qui engagera le top management. Parions qu’entre deux ils vont engager des moyens considérables pour faire peur aux électeurs sur les conséquences ‘catastrophiques’ d’un oui. Bon dimanche soir ! CP 18:00 Innovons, même en politique ! Pour le canton, qui est en train de monter son parc à l’innovation, voter Pirate est une opportunité incroyable de montrer au reste de la Suisse et même à l’étranger (une première élection pirate au parlement suisse est une nouvelle qui va dépasser nos frontières) de nous démarquer positivement. C’est une chance que nous avons maintenant, saisissons-la. CP 14:00 Conférence de presse de mercredi : Invitation Conference Presse PPFR 25 janvier 2012 (presse uniquement).

Jour 6 – samedi 21 janvier 2012 – J moins 50

13:00 Les préparatifs de campagne avancent bien, plus de nouvelles à la fin du weekend. La conférence de presse a été fixée à mercredi 25 janvier à 10h au café le Romantic, avenue de Beauregard 38 à Fribourg. Nous présenterons les objectif du Parti Pirate Fribourgeois pour la période 2012-2015, ainsi que notre candidat au Conseil des Etats, Charly Pache. Ce soir dès 17h, soirée jeux de société (inscription) au Belvédère à Fribourg pour ceux qui souhaitent participer à la vie locale.

Jour 5 – vendredi 20 janvier 2012 – J moins 51

07:30 La nuit a été très chaude sur Internet, un communiqué pirate en françaispour expliquer la situation et quelles autres solutions seraient envisageables et bénéfiques pour tous, même pour ceux qui défendent les droits d’auteurs.

Jour 4 – jeudi 19 janvier 2012 – J moins 52

14:00 Interview pour les matinales de la RSR de lundi prochain. 13:45 C’est officiel, nous avons décidé d’organiser des Vote Party sur Fribourg, pour motivez les gens qui le font d’habitude à ne pas renoncer à leur droit de vote : ) Sur le modèle de ce que le WWF avait fait pour les élections de l’année passée. Tout coup de main bienvenue ! 06:30 Réponse à une question pertinente sur ma page Facebook, “de droite ou de gauche ? ; )” “Quand on dit que l’état doit être au service du citoyen et pas l’inverse. Quand on s’indigne face aux abus des spéculateurs et au fait que chaque fois qu’ils génèrent une crise, ils s’en sortent plus riches qu’avant sans être inquiétés alors qu’ils laissent des millions de citoyens ‘honnêtes’ sur le carreau. Quand on aime les diversités que le monde a à nous offrir et qu’on trouve le racisme et la peur de l’autre inutiles. Quand on est contre l’hypocrisie des guerres impérialistes sous couvert d’apporter la démocratie et de sauver les gens alors qu’on en tue des centaines de milliers, voire des millions pour prendre leurs ressources naturelles (Irak, Afghanistan, Lybie, Syrie..) et qu’on est même pas capable de le dire tel quel à ses citoyens. Quand on est contre les manipulations, les profiteurs, les magouilles, qu’on a envie que le monde soit plus honnête. Quand on a pas envie que l’état systématiquement surveille chaque citoyen, ‘à titre préventif’ et s’immisce dans chaque millimètre carré de nos vies, que l’état ne doit pas être un obstacle à la diversité individuelle et aux choix de vie personnels. Quand on a envie de se battre pour les libertés et les droits individuels, contre le diktat des puissances économiques. Quand on fait la somme de ces points, il y a tout de même plus de points qui rejoignent la gauche, avec quand même la pensée qui prévaut chez l’aile udc modérée (non raciste), les libertariens, de liberté individuelle (et aussi collective, locale). Probablement alors que je suis un libertarien de gauche, fan des américains Ron Paul et Noam Chomsky, pour donner une idée. ”

Jour 3 – mercredi 18 janvier 2012 – J moins 53

06:00 53 jours pour réaliser ce qui semble impossible, convaincre plus de 40’000 citoyens que Levrat et Bourgeois n’ont pas le monopole des idées et compétences pour affronter les défis de demain, bien au contraire, nous représentons la nouvelle génération – visionnaire et innovante – et nous souhaitons contribuer à construire l’avenir de notre pays, faire entendre notre voix au plus haut niveau politique. 12:00 On me pose souvent la question de ce que la Parti Pirate propose de différent, de ce qui nous caractérise. Les sujets politiques sont innombrables et vastes – il suffit de lire les comptes-rendus du parlement pour s’en rendre compte – et il faut avoir quelques ‘valeurs’ de base qui permettent de juger ensuite de la pertinence d’une proposition politique. Pour ma part, ce sont principalement les éléments suivants qui me dérangent dans la société actuelle et ce sont ces problématiques et la manière étrange de traiter ces sujets par les politiciens actuels qui m’ont poussé à m’engager :

  • les abus du néo-libéralisme et l’influence trop importante des milieux économiques et financiers  : croire que le bonheur est dans le matérialisme est faux, je ne rejette par pour autant le capitalisme modéré qui a su nous faire travailler pour atteindre un cadre de vie très agréable, mais freinons les spéculateurs qui pourrissent la vie de centaines de millions de gens comme vous et moi dans le monde, en engendrant faillites, chômeurs, délocalisations, crises de l’immobilier, endettement public et en s’en sortant encore plus riches, sans être inquiétés.
  • les attaques contre les droits et liberté des citoyens : la mise sous tutelle du citoyen par l’état semble s’étendre d’année en année, toujours plus de limitations, de surveillances, de comptes à rendre, dans un état qui systématiquement puni la moindre incartade sans jamais féliciter pour bonne conduite, un état d’esprit regrettable qui pourrit jusque dans les plus petits détails le quotidien de milliers de citoyens normaux, on dirait que le système soulage  sur la population sa frustration de ne pas pouvoir inquiéter les vrais criminels professionnels. alors que l’état doit être au service du citoyen pour lui permettre de mieux vivre, et pas l’inverse, et notre société basée sur la confiance et non sur le soupçon, dérive observable actuellement. je pense que nombre d’entre vous se souviennent encore du temps où nos grands-parents laissaient ouverte la porte de leur maison, c’était possible car on vivait de manière locale et moins L'être humain, un produit code-barre comme les autres ?anonyme. pour moi l’exemple le plus flagrant de cette dérive se trouve aux états-unis, qui contrôlent toutes les communications et catégorisent les citoyens, selon leur appartenance religieuse, associative, politique, pour en tirer des ‘trends’. beau mot pour un état big brother. surveillance totale de la population pour des attentats pour lesquels encore aucune personne n’a été inculpée, par faute de preuve qui tiendrait devant un tribunal. réaction à la peur. ces dernières années en Suisse, des lois ont été justement été passées pour donner plus de pouvoir aux services secrets, pour agir de manière préventive. c’est un pas dans cette direction, où le soupçon règne en maître sur nos interactions. nous devons rester vigilant pour qu’un contrôle démocratique soit constamment exercé sur ces unités pour éviter les abus. l’histoire est jonchée d’exemples de dérives, même en Suisse. et nous devons également prendre en compte l’avis d’experts pour toute nouveauté technologique, prendre les précautions nécessaires pour garantir la protection des données du citoyen, de sa sphère privée, ce qui n’a pas été fait pour les passeports biométriques par exemple, en rendant nos empreintes digitales disponibles à quiconque est bien équipé. c’est là aussi que le parti pirate a son rôle à jouer. accompagner intelligemment les changements de société engendrés par les nouvelles technologies, en évaluant les risques également.
  • le racisme : nous sommes tous des êtres humains, habitants une même planète, c’est une richesse que l’humanité aie développé autant de cultures et de modes de vie différents, le respect de l’autre se cultive et est une tâche qui incombe à tous les participants.

A ces dérives j’oppose les valeurs de respect et d’ouverture à l’autre, la richesse de coeur, l’amour de la vie, la construction d’une vie et autonomie locale et sociale, remettre l’être humain au centre. CP

Jour 2 – mardi 17 janvier 2012 – J moins 54

10:00 Ancienne Gare, Fribourg, conférence de presse de Francis Fasel, le candidat indépendant (www.francisfasel.ch). Un homme qui parle avec son coeur, souhaite mettre sur la table les vrais défis et thèmes que notre pays devra affronter dans les années qui viennent et s’élève contre le fait que les politiciens considèrent ces thèmes comme des tabous (décroissance, substances chimiques dans l’alimentation, l’après pétrole, revenu de base, etc..). Il le fait pour que le jour où ses petits-enfants le lui demanderont, il ne devra pas leur dire qu’il n’a rien fait. Il relève également le fait que les socialistes lui ont demandé de retirer sa candidature (!). Bref. CP 19:00 Réunion du Parti Pirate au Café le Centre à côté de la gare de Fribourg.

Jour 1 – lundi 16 janvier 2012 – J moins 55

10:30 Fribourg, vivre les différences, un slogan bien familier pour les Fribourgeois, et l’occasion de le mettre en pratique se présente à nouveau le 11 mars prochain, avec l’élection complémentaire pour le Conseil des Etats, en optant pour le candidat pirate.

Les deux candidats du PS et du PLR viennent d’obtenir un siège au Conseil National en octobre de l’année passée et pourtant, à peine élus, ils convoitent déjà un autre siège au lieu d’honorer le mandat de quatre années que leurs électeurs leur ont confié ? C’est là que nous avons une carte à jouer en tant que Parti Pirate, en proposant une alternative crédible, soutenu par 1700 membres sur l’ensemble de la Suisse.

Voici pourquoi le Parti Pirate est une bonne alternative et quel électorat nous souhaitons mobiliser pour cette élection :

  • les citoyens que la politique actuelle n’intéresse plus, en recherche d’un nouveau souffle (amis des mouvements ‘occupy’, bienvenue).
  • les citoyens qui pensent que l’Etat doit être au service du citoyen et pas l’inverse.
  • les citoyens qui réclament plus de transparence et une meilleure protection de leur sphère privée et droits fondamentaux.
  • les citoyens qui pensent que les lobbys économiques et financiers ont une trop grande influence sur les décisions politiques.
Au plaisir de vous accueillir lors d’une de nos réunions hebdomadaires du mardi à 19h au Café le Centre à Fribourg !
Charly Pache, nouveau président du Parti Pirate Fribourg

 

12:50 Radio Fribourg annonce notre candidature : lien podcast.
14:30 Interviews pour Radio Fribourg et Radio Freiburg.
15:20 Interview téléphonique pour La Liberté
16:00 Images pour la TSR Région.
16:20 Interview téléphonique Freiburger Nachrichten.